Alimentation :

Votre chien ou votre chat, même s'il vous semble en parfaite santé, peut courir des risques sur le long terme s'il ne reçoit pas l'alimentation qui lui correspond.

 

Il est donc primordial de nourrir votre animal avec un aliment de qualité pour lequel vous avez reçu un conseil personnalisé afin de lui permettre de vivre plus longtemps et dans les meilleures conditions possible.

 

Les risques majeurs tels que la sensibilité ostéo-articulaire, la tendance au tartre, la prise de poids, les problèmes de peau, le risque de calculs urinaires,... sont gérés grâce aux aliments professionnels disponible uniquement chez votre vétérinaire.

 

Il ne s'agit pas ici de marketing mais d'apporter une solution pour chaque animal. On ne parle alors plus d'aliment mais d' "alicament" car l'effet de cette nourriture peut selon les cas se substituer à un traitement médical.

 

Le tartre :

L'avancement du tartre en direction des racines des dents est l'étape clé de la maladie parodontale. Les attaches des dents sont rongées par les bactéries vivant dans le tartre aboutissant au déchaussement et à la chute de la dent. La période de mouvement de la dent peut être très douloureuse pour l'animal.

La seule et unique manière de nottoyer le tartre qui s'est installé est de procéder à un détartrage sous anesthésie avec un appareil à ultra-sons. Le cabinet est équipé d'un détartreur moderne qui adapte automatiquement sa puissance en fonction de la plaque dentaire présente.

Une fois les dents nettoyées, un certain nombre de possiblités s'offrent à vous pour en ralentir très fortement l'apparition.

Pour plus de détails sur la maladie parodontale, cliquez sur ce lien : http://www.vetortho.net/pages/Les_particularites_de_la_maladie_parodontale_et_son_traitement-144872.html

 

L'obésité :

Conséquence fréquente de la stérilisation ou de la castration, l'excès de poids est mauvais pour la santé de votre chien ou de votre chat.

S'il est en surpoids, vous pourrez bénéficier au cabinet d'un programme personnalisé pour faire perdre du poids à votre animal.

Demandez conseil pour connaître les moyens de prévention.

 

Processus de mise en vente d'un aliment exclusif aux vétérinaires :

 

  1.  Détermination d'un problème récurrent dans une catégorie d'animaux.
  2.  Elaboration et essais cliniques d'une formulation de croquettes.
  3.  Si et seulement si les résultats sont significatifs et répétables, alors le département Recherche & Développement donne son feu vert pour la mise en vente.
  4.  Fabrication d'un sac dont le design extérieur facilite son utilisation.
  5.  Présentation technique et mise à disposition du nouvel aliment chez les vétérinaires.
  6.  Le vétérinaire propose l'aliment le plus adapté au profil de votre animal.